Fini les Cana(ille)ries!

Bon, fini de rire. Après-demain matin, c’est le départ. Vous me direz que ça commence à faire plusieurs fois que je dis ça, mais c’est qu’à chaque fois, c’est le départ. Celui sur Raspou. Celui pour le grand voyage. Celui pour une grande traversée. Et cette fois, celui en solo. Demain matin, je m’en vais comme un grand marin d’eau douce qui gentiment s’amarine, vers le Cap Vert.

Tadaaa musique épique et dramatique!!

Alors à la base, je voulais vous faire un long texte sur ces belles îles qui ont été si bonnes avec moi. J’avais compté n’y rester qu’un mois mais finalement ça en aura fait deux. Elles ne se sont pas formalisées de mon offense et m’ont ouvert, peut-être pas toutes leurs beautés, mais beaucoup. Assez pour qu’elles gardent à coup sûr une place particulière dans mon cœur et pour longtemps. Les paysages lunaires, les sentiers abrupts, les vallées escarpées, les lumières entre brume et lave… Ces îles sont sublimes.

Su-blime!

Mais voilà, mon esprit est tourné vers ces prochains jours (et pour tout vous avouer mes tripes aussi) et je dois encore faire preuve d’impolitesse envers ces beaux volcans et ne point m’étendre sur leurs nombreux mérites. Je ferai amende honorable lorsque je réaliserai mes vidéos, après mon voyage, et je sais déjà que je serai tristheureux en revoyant les images récoltées durant ces sublimes semaines. Et pour vous, j’ai cherché quelques belles images (et autres) à vous présenter en partie après ce texte.

Une page qui se tourne…

Après-demain, on sera cinq ou six bateaux à partir. Quelques bateaux copains. Certains pour le Cap Vert, d’autres qui s’en vont déjà traverser la grande flaque. Ça met un peu du baume au cœur de se dire que je ne serai pas seul à peu dormir, à me prendre des talus d’eau et des roustes de vent mais du coup ça a également rendu le départ plus concret. C’est ainsi qu’à l’heure d’écrire ces lignes, je viens de réaliser une bonne partie des tâches que je m’étais réservées pour demain. J’étais sûr que j’allais commencer à stresser avant le départ et j’avais donc prévu une liste de choses à faire pour me maintenir occupé le dernier jour. Sauf que la tension ne demande pas la permission à venir tourmenter mon âme un peu plus tôt que prévu. Je vais donc devoir me trouver d’autres tâches à faire demain car je crois que faire la lessive, acheter tous les produits frais, faire du pain, nettoyer le bateau, ranger le bateau, charger tout l’électronique, appeler mes proches, regarder la météo 57 fois par heure, jeter les poubelles, renettoyer le bateau, organiser les voiles, installer le régulateur d’allures, faire un contrôle du gréement, rappeler mes proches, regarder juste encore un coup la météo et me doucher une dernière fois, ça ne sera pas assez. Allez, bonne’ !

Et merci éternel à Max et au père qui ont rendu ce séjour d’autant plus mémorable ❤

2 commentaires sur « Fini les Cana(ille)ries! »

  1. Salut Joël , maintenant c’est toi qui me fait rêver. Le bateau est vendu à un jeune de 32 ans fan et qui en prendra soin. Il sera Brestois. C’est le grand saut pour toi et il me semble que tu est prêt. Mais il y a toujours cette question qui te hantera : n’ai-je point oublié quelque chose? Bonne nav jusqu’au Cap Vert. Bises de Christa et Jacques

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s